“Rentrée des classes” pour la Fondation et plan d'actions

La Fondation pour l’Enseignement a fait sa rentrée des classes ce 03 septembre en présentant son plan d’actions (2014-2016) à ses membres, réunis dans son Comité stratégique : entreprises et fondations, fédérations des réseaux de l’Enseignement obligatoire et des entreprises, fédérations sectorielles, en présence de la nouvelle Ministre de l’Enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles, J. Milquet.

Ce 03 septembre est a marquer d’une pierre blanche dans la jeune histoire de la Fondation pour l’Enseignement. Près de 50 participants – les entreprises et fondations privées qui soutiennent financièrement la fondation, les cinq fédérations de pouvoirs organisateurs de l’Enseignement obligatoire, les deux fédérations d’entreprises, l’Ecole de Perfectionnement au Management (EPM), plusieurs fédérations sectorielles, les membres du Conseil d’Administration de la Fondation et d’autres acteurs proches d'elle – , étaient réunis pour découvrir le plan d’actions 2014-2016.

Le Président de la Fondation, Luc Willame, a vivement remercié tous les partenaires pour leur engagement dans ce défi commun. Il a ensuite rappelé à tous le contexte et les enjeux de la Fondation, avant d’accueillir et de céder la parole à la nouvelle Ministre en charge de l’Enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles, Joëlle Milquet. La Ministre J. Milquet a partagé sa vision pour la législature, en balisant de quelques grands rendez-vous sa ‘feuille de route’ pour la réalisation du “Pacte d’Excellence” proposé pour l’Enseignement obligatoire.

A cette occasion, la Ministre a aussi lancé un appel en faveur d’un décloisonnement à tous les niveaux, et cela d’autant plus dans les filières qualifiantes, entre écoles et entreprises. Pour répondre aux problèmes d’inadéquation rencontrés entre formation et emplois, auxquels sont confrontés les entreprises, et pour favoriser redéploiement et compétitvité des entreprises en Fédération Wallonie-Bruxelles, la Ministre plaide pour davantage de dialogue et d’ouverture, notamment en augmentant les opportunités de stages et de formation en alternance pour les élèves en entreprise. Elle prône une concertation pluriannuelle, permettant de créer les conditions nécessaires à ces échanges.  La Ministre a aussi souligné la nécessité d’amener très tôt, dès l’école Primaire, l’esprit d’entreprendre et le contact avec le monde socio-économique chez les élèves …

Plan d’actions 2014-2016…

Le plan d’actions de la Fondation a été présenté en détail par son Secrétaire général, Olivier Remels. Ce plan est articulé autour de trois priorités, donnant chacune lieu à des projets concrets sur le terrain, qui seront développés en partenariat entre les réseaux, les écoles et les entreprises dans le courant des mois à venir. “Formation continue pour enseignants, mécénat de compétences pour soutenir les pouvoirs organisateurs et les directions d’école, publications et réunions pour soutenir l’information positive sur les métiers et l’esprit d’entreprendre, … seront mis en oeuvre pour atteindre des résultats concrets et mesurables, qui seront ensuite diffusés auprès des acteurs du terrain, directement au travers des réseaux”, commente Olivier Remels. “Pour cela, la contribution de tous sera essentielle, pour identifier les priorités, fixer des objectifs clairs et mettre en oeuvre les moyens nécessaires”.

Ce plan d’actions sera en effet mis en oeuvre en partenariat entres les réseaux d’enseignement, les écoles, les entreprises et les instituts de formation continue (inter-réseaux et réseaux). Le site Internet de la Fondation, couplé à une newsletter envoyée régulièrement à tous les partenaires, permettra aussi de garder tous les acteurs informés des derniers développements.

Clôturant la session académique, Etienne Denoël, Directeur chez Mc Kinsey et membre du Conseil d’Administration de la Fondation pour l’Enseignement, a presenté une étude européenne «De la Formation à l’Emploi: Engager les jeunes européens dans un meilleur parcours vers l’emploi »[1].

Enfin, les lauréates de l’Athénée Royal de Welkenraedt, représentés par Mesdames C. Bertolini, N. Pesch et l’élève M. Muric, ont évoqué tout le bénéfice pédagogique retiré de leur expérience vécue lors de l’appel à projets qu’elles ont remporté pour le développement du logo de la Fondation pour l’Enseignement. Bravo encore à elles.

Bon vent à la Fondation, et merci à tous ceux qui relèvent le défi à ses côtés.

www.fondation-enseignement.be

Suivez-nous sur twitter


[1] Le rapport complet de cette étude : “Education to employment : Getting Europe’s Youth into Work” , peut être consulté sur :  www.mckinseyonsociety.com