Esprit d’entreprendre et jeunesse: un colloque pour débattre du sujet

Impulse Brussels (Agence bruxelloise pour l’entreprise) a organisé le mardi 12 mai dernier un colloque intitulé « Entreprendre sa vie ». Olivier Remels, Secrétaire général de la Fondation pour l’Enseignement, y est intervenu dans le cadre d’un panel de discussion dont le thème était: Vers une éducation à/pour/par l’entrepreneuriat…

Il y a notamment été mis en évidence comment l’enseignement obligatoire peut jouer un rôle dans le développement des postures entrepreneuriales. L’importance des partenariats et des synergies entre les acteurs de terrain sur ce thème a été soulignée.

A l'occasion d'un colloque, impulse.brussels a réuni les principaux acteurs régionaux pour débattre de la meilleure manière de favoriser l’acquisition d'attitudes entrepreneuriales dès le plus jeune âge et permettre une transition réussie entre l'école et l’emploi. "L’enseignement est une thématique prioritaire pour l’avenir de la Région. Il conditionne fortement l’émancipation personnelle des jeunes Bruxellois et leurs capacités à s’insérer professionnellement. Un travail en amont sur l’apprentissage d’attitudes entrepreneuriales est indispensable pour les aider à créer leur emploi." explique Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l'Economie et de l’Emploi.

Dans le rapport 2013 du Global Entrepreneurship Monitor (GEM), un focus sur les jeunes montre que le taux d’activité entrepreneuriale des jeunes belges (18 à 34 ans) est le plus faible de l’UE (3,1% contre 9,2% en moyenne). Toujours selon le même rapport, la Belgique présente de très faibles scores au niveau de l’intégration de la formation à la création ou la gestion de PMEs dans le programme d’éducation des niveaux primaires & secondaires ou encore au niveau des normes sociales et culturelles. Moins d’un tiers de la population belge considère qu’elle a les capacités et les connaissances nécessaires pour entreprendre (30,4% pour la Belgique contre 42,3% pour l’UE).
"Pour encourager la création d’activités économiques et d’emplois pour les Bruxellois, il est nécessaire de créer une culture entrepreneuriale, une culture dans laquelle la créativité et l’innovation sont activement encouragées, une culture qui imprègne les écoles, le milieu extrascolaire, le milieu familial." explique Bruno Wattenbergh, directeur opérationnel d’impulse.brussels.

"Dualisation et décrochage scolaire, taux de chômage élevé des jeunes peu qualifiés, précarité chronique soulignent les difficultés des transitions des jeunes entre l’enseignement et l’emploi. C'est pourquoi, il est important dans le contexte actuel d'avoir une approche régionale coordonnée qui regroupe les différents partenaires." explique Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l'Economie et de l’Emploi. 

Voici les actes du colloque:

Introduction, David Halabisky, Matthias Pepin, Table ronde Enseignement, Témoignages directions d'écoles, Abraham Franssen, Peter Geeroms, Table ronde éducation non formelle et ISP, Témoignages d'entrepreneurs, Conclusions du Ministre Didier Gosuin

Développer une culture entrepreneuriale chez les jeunes
David Halabisky - Economiste, responsable de l’entrepreneuriat des jeunes au sein de l’équipe LEED
Local Economic and Employment Development
Réflexions autour de l'éducation et l'esprit d'entreprendre
Mathias Peppin – Docteur en Sciences de l’éducation sur l'Education par l’entrepreneuriat
Jeunes en transition dans une société en mutation et Les transitions des jeunes entre l'enseignement et l'emploi à Bruxelles
Abraham Franssen, Directeur du Centre d'études sociologiques des Facultés Universitaires Saint-Louis
YouthStart Stimule l'esprit d'initiative et NFTE impactonderzoek
Peter Geeroms, Directeur de Youthstart.

Pour plus l’informations sur les actes de cette matinée et l’action menée par Boost Your Talent et Impulse:
Impulse Brussels
Boost your talent