Entr’apprendre: la saison 2 en 2016

La deuxième édition des stages Entr’apprendre est en cours de préparation. De nouvelles entreprises nous rejoignent et permettront d’accueillir davantage d’écoles dans ce projet de formation continue, qui propose des stages en entreprises pour les enseignants des filières qualifiantes. Les écoles concernées pourront s’inscrire très bientôt suite à la publication de l’offre de stages par l’Institut de Formation en Cours de Carrière (IFC), qui coordonne l’action avec les instituts de formation des réseaux (Cecafoc /Forcar et FCC)…

Le démarrage officiel de la nouvelle édition des stages Entr’apprendre sera annoncé à l’occasion d’une réunion des partenaires actuels et futurs du projet, entreprises et écoles. L’objectif sera à la fois de faire le point sur la phase pilote, qui a eu lieu au premier semestre 2015, et d’annoncer les modalités de la phase 2, qui impliquera davantage de professeurs-stagiaires et d’entreprises accueillantes.

Entr’apprendre, ce sont des formations continues intégrant un programme de stages en entreprises de quelques jours pour les enseignants et les formateurs de l’enseignement qualifiant. Lors de la phase d’observation, les enseignants des cours généraux et conseillers pédagogiques de ces secteurs sont aussi les bienvenus. Les stages d’immersion, de 1 à 3 jours, sont réservés aux enseignants et chefs d’ateliers des cours techniques. C’est l’occasion pour ces derniers de (re)découvrir la technicité et les exigences du travail en entreprise, dont ils peuvent ensuite faire rapport à leurs élèves et à leurs collègues. Les entreprises, de leur côté, en profitent pour faire expérimenter de manière concrète leurs attentes par rapport aux jeunes diplômés qui frappent à leurs portes.

« L’objectif est au coeur de notre mission, explique Olivier Remels, secrétaire général de la Fondation: faciliter le rapprochement entre l’école et l’entreprise, pour améliorer la mise en adéquation de l’enseignement prodigué dans les filières qualifiantes avec les réalités des entreprises en matière de connaissances, de compétences professionnelles et - je serais tenté de dire ‘surtout’ - d’attitude et de comportement sur le lieu de travail. »

La Fondation a lancé ce projet en janvier 2015, lors du Salon de l’Auto. Pour le mener à bien, elle s’est associée aux trois instituts de formation continue de l’enseignement obligatoire francophone, qui ont proposé ces stages dans leurs catalogues. Elle s’est également assurée le concours de plusieurs acteurs (inspection du qualifiant, entreprises, fédérations sectorielles, fonds de formation, DREMT, AEI, etc.) du rapprochement école-entreprise, qui participent au comité d’accompagnement du projet.

Implication et enthousiasme des partenaires

La phase-pilote a eu lieu entre mars et juin 2015. Plus d’une cinquantaine d’enseignants et de chefs d’ateliers des filières techniques et professionnelles, issus de 17 écoles, de 3 réseaux francophones, ont pu se plonger dans l’ambiance de travail des 8 entreprises participantes: D’Ieteren Auto, les Ateliers de la Meuse, la STIB, la Sonaca, Heidelberg Cement, Carmeuse, JTEKT et Techspace Aero.

Malgré des points d’attention identifiés dans le cadre d’une évaluation collégiale menée par le comité de pilotage du projet, la satisfaction, et même l’enthousiasme, comme exprimés par les professeurs et les entreprises dès les premiers jours, ont rapidement incité les partenaires de la Fondation à prolonger ce projet. Après un appel lancé via les fédérations sectorielles et de nombreuses rencontres courant 2015, plus de 10 entreprises supplémentaires ont décidé de s’engager dans la deuxième édition de cette opération aux côtés des partenaires de la première heure*.

« Nous organiserons bientôt une grande journée d’échanges qui réunira tous les partenaires du projet, rappelle Olivier Remels. L’objectif est de faire le bilan de la première expérience et de recueillir les impressions et les suggestions d’améliorations, tant du côté des écoles et des instituts de formation continue que des entreprises. Parmi les points à l’ordre du jour, le transfert des apprentissages vers les collègues et la présentation du programme 2016! »

Témoignages filmés

Pour garder un souvenir de cet enthousiasme général, la Fondation a rassemblé un florilège de témoignages, filmés à l’occasion de certains stages. Ces témoignages de stagiaires et de responsables d’entreprises ont été réunis dans un montage vidéo qui peut être visionné sur le site web de la Fondation.

* Les ateliers d'évaluation du projet-pilote, avec plus de 50 stagiaires, ont permis de clôturer cette première édition en mettant en évidence les améliorations  pouvant être apportées pour l'avenir.