L’Université des enfants : susciter curiosité et plaisir d’apprendre

Des enfants de 6 à 12 ans appendront en s’amusant à l’Université avec des professeurs et des chercheurs, à partir d’expériences, d’observations et de jeux, chaque samedi matin, à partir du 7 octobre prochain. Gros plan sur une initiative originale.

Chaque samedi matin, des activités ludiques et interactives seront proposées aux enfants pendant 50 minutes autour de questions concrètes que se posent les enfants : pourquoi le ciel est-il bleu ? Qui sont les extra-terrestres ? Pourquoi pleurons-nous de rire, …Pour apprendre simplement des choses en fait complexes, et donner au travers des réponses le goût de la connaissance au plus jeune, c’est là l’idée poursuivie à travers des projets similaires dans toute l’Europe, où près d’un million d’enfants ont suivi des cours de ce type depuis 2003.

Le cursus est divisé en trois périodes :

  • bachelier junior de 6 à 8 ans
  • master junior  de 8 à 10 ans
  • doctorat junior de 10 à 12 ans.

Un enfant peut démarrer à partir de n’importe quel cycle.

L’année académique sera clôturée par une séance de proclamation en toge avec toque et la délivrance d’un certificat.  Montant de l’inscription symbolique, fixé à 2 euros par samedi.

L’Université veut offrir des moments de rencontre et d’échanges entre l’Université et les enfants de tous les quartiers bruxellois, alliant esprit ludique et acquisition de connaissances,

Déconstruire les stéréotypes sur les filières et encourager la curiosité

En mettant en contact enfants et chercheurs de différents secteurs, en dehors du milieu scolaire classique, explique le vice-recteur Jean-Michel De Waele, l’Université vise à encourager la curiosité et la pensée critique des enfants, à déconstruire les stéréotypes sur les filières et à donner du sens aux savoirs enseignés, sans évaluation et donc sans obligation de performance.

Un concept qui plait et qui se multiplie peu à peu dans diverses universités européennes. En effet, des initiatives similaires sont d’ores et déjà présentes dans 23 pays et connaissent un succès grandissant, puisqu’un million d’enfants ont participé à 127 projets d’universités des enfants depus 2003.

En se joignant au réseau European Children’s Universities Network, l’ULB est aujourd’hui la première université francophone à développer une Université des enfants en Belgique. 

Lutter contre les, inégalités face aux savoirs

« Au-delà de l'enjeu premier du transfert de connaissances et de sensibilisation aux domaines universitaires, poursuit Jean-Michel De Waele, l'Université des enfants de l’ULB se veut surtout un outil de lutte contre les exclusions sociales et l'inégalité des accès aux savoirs. Notre souhait, souligne-t-il, est qu’en amenant un public de jeunes enfants sur les campus universitaires, ceux-ci apparaissent clairement comme des lieux possibles d’étude, accessibles à tous. Faciliter la transition vers l’enseignement supérieur et universitaire et faire découvrir ses filières est une occasion supplémentaire de susciter non seulement des vocations auprès d’enfants appartenant à tous les milieux socio-culturels mais aussi de casser des préjugés ».

Plus d’informations : www.universitedesenfants.be et www.facebook.com/universitedesenfants