L’harmonisation en cours de l’enseignement et de la formation en alternance en Belgique francophone.

La création de L’OFFA (Office Francophone de la Formation en Alternance) est certainement un pas important vers une harmonisation accrue et une simplification administrative indispensable pour mieux valoriser l’alternance écoles-entreprises. Rappel des principales avancées et des défis en la matière.

Les missions de l’OFFA

Signé le 24 avril 2008 par les Ministres de tutelle de la Communauté française, de la Région wallonne et de la Commission communautaire française, un Accord de coopération-cadre fixait les balises et modalités de cette harmonisation.

L’OFFA (Office Francophone de la Formation en Alternance) fut constitué en organisme d’intérêt public le 1er septembre 2015 et le 23, fut installé le Conseil d’Administration de l’OFFA, rassemblant les opérateurs de formation, les partenaires sociaux et les 3 Commissaires des Gouvernements.

La mission principale de l’Office est le pilotage, en Belgique de langue française, de l’alternance organisée par les opérateurs de l’enseignement, à savoir les CEFA (Centres d’Education et de formation en alternance visés par le Décret du 3 juillet 1991 organisant l’enseignement secondaire en alternance) et par les opérateurs de formation que sont l’IFAPME (Institut wallon de formation en alternance et des indépendants et petites et moyennes entreprises) et le SFPME (Service Formation PME en Région bruxelloise).

La mise en route de l’OFFA alla de pair avec la mise en application du contrat d’alternance en remplacement des contrats d’insertion socio-professionnelle (CISP) propres aux CEFA et des contrats d’apprentissage propres au SFPME et à l’IFAPME pour harmoniser les pratiques entre opérateurs de formation et favoriser une mobilité de l’apprenant en alternance, au sein des différents opérateurs.

Informer, au cœur des préoccupations

L’OFFA a également pour mission d’informer, de promouvoir et de développer quantitativement et qualitativement l’alternance.  Il a mis en place plusieurs canaux pour informer les différentes parties prenantes tel le vade-mecum de l’alternance, conçu et mis régulièrement à jour par l’OFFA et ses partenaires. Véritable guide de la vie en alternance, il est disponible sur le site Internet de l’Office : www.offa-oip.be, onglet Vade-Mecum. L’OFFA est disponible pour répondre aux questions des opérateurs de formation, des professionnels institutionnels et du grand public, via l’adresse mail info@offa-oip.be.

Entre mars et novembre 2017, l’Office a répondu à 413 questions posées par ses interlocuteurs. Certaines réponses à ces questions viennent enrichir la foire aux questions du site de l’OFFA, onglet FAQ.  Plus original, l’OFFA et ses partenaires ont constitué un Groupe de Travail socio-juridique rassemblant des experts des différents partenaires (Services juridiques des syndicats, Union des secrétariats sociaux, …) et des relais de différentes institutions sociales dans les domaines du droit du travail et de la sécurité sociale : les situations problématiques qui remontent du terrain et qui ne trouvent pas de réponse adéquate dans le Vade-Mecum sont analysées dans ce GT qui apporte une interprétation cohérente de la législation ou propose aux autorités de tutelle des amendements aux législations et réglementations de façon à solutionner le problème soulevé.

Une plateforme interactive en développement

Une plateforme interactive et unique de l’alternance est actuellement en chantier avec la constitution et l’articulation de bases de données nécessaires à la gestion de l’alternance et des incitants financiers wallons par exemple.  Elle comportera un volet Matching entre l’offre et la demande de stages et permettra une transparence accrue des évolutions en ce domaine. La plateforme représentera en outre un outil de suivi quantitatif et qualitatif de l’alternance en Belgique francophone. Un outil de localisation cartographique de l’offre de formation en alternance à Bruxelles et en Wallonie figure, lui aussi, parmi les travaux actuels de l’OFFA.

L’alternance, soutenue par les secteurs

Depuis septembre 2016, les secteurs professionnels œuvrent de concert avec l’OFFA en vue de créer une véritable dynamique sectorielle au profit de l’alternance. Cette dynamique est portée par les fonds sectoriels qui ont nommé ou recruté des coaches ou des représentants sectoriels.  Ceux-ci intègrent le réseau animé par l’OFFA et ont un rôle triple : d’une part, ils donnent un avis (obligatoire en Wallonie de langue française et facultatif en Région bruxelloise) dans la procédure d’agrément de nouvelles entreprises pour la formation en alternance pour un métier donné.  D’autre part, ils viennent en support de l’employeur ou du tuteur de l’entreprise mais aussi de l’opérateur de formation qui reste responsable de l’agrément.  Et enfin, ils contribuent activement à la promotion de l’alternance dans leur secteur et à la prospection de nouvelles entreprises.

Plus d’info sur www.offa-oip.be , onglet coaches et représentants sectoriels.

Refonte des incitants financiers

La refonte des incitants financiers à l’alternance en Wallonie a débouché sur quatre nouvelles primes destinées aux entreprises, aux apprenants et aux opérateurs de formation. Pour plus d’information sur la question, www.offa-oip.be, onglet « incitants financiers ». A Bruxelles, la réforme devrait être complètement réalisée mi- 2018.

Plan de formation en trois temps

Par ailleurs, l’OFFA et les opérateurs travaillent à l’élaboration d’un plan de formation découpé en trois ensembles cohérents d’acquis d’apprentissage distinguant trois niveaux de compétence. Ces niveaux indiquent également le niveau de rétribution des apprenants.

Olivier Remels, Fondation pour l’Enseignement: «L’harmonisation entre les opérateurs et la simplification administrative pour tous les acteurs sont deux pierres angulaires du succès de l’alternance pour l'avenir. L’enseignement en alternance écoles-entreprises doit être bien positionné dans le parcours des apprenants. Pour les élèves, il semble essentiel de bien définir pour chaque métier à quel moment cette forme est la mieux adaptée, pour tout ou partie d’un parcours, en veillant à y préparer élèves et entreprises. Ce sont en tous cas les orientations prises dans le cadre des recommandations du Pacte d’Excellence en avril 2017. La création de l’OFFA et les réformes (réalisées et en cours) ont déjà permis des avancées très importantes, qu’il faudra poursuivre en créant davantage encore de synergies entre les acteurs de l’enseignement, de la formation et de l’entreprise.» 

Pour en savoir davantage sur l’Office Francophone de la Formation en Alternance et sur l’avancée des différents chantiers en cours, rendez-vous sur www.offa-oip.be. Pour toute question : info@offa-oip.be