Concrétiser et harmoniser les nouvelles compétences :

Implémenter la stratégie numérique et susciter son appropriation pleine et entière (contenu et pédagogie, équipement et connectivité, gouvernance & simplification administrative). Intégrer dans les contenus enseignés des éléments structurants relatifs aux métiers émergents, par exemple l’intelligence artificielle.

+ A cette fin, des ressources pour le matériel/la connectivité sont à prévoir, notamment dans le cadre de la prochaine programmation des Fonds Sociaux Européens. La création d’une agence bruxelloise du numérique faciliterait la connectivité et la mise à disposition des équipements scolaires, à l’instar de la situation en Région wallonne.

La FPE encourage des projets d’intégration du numérique à l’école en partenariat avec des acteurs écoles, entreprises, associatifs.

L’esprit d’entreprendre/apprendre à apprendre sont des compétences essentielles et stratégiques à animer dans chaque discipline, dans chaque établissement, en s’appuyant sur des partenariats et les expériences acquises, conformément aux objectifs du Pacte (Avis numéro 3). On sait à quel point l’état d’esprit des élèves pèse sur les résultats scolaires. Développer ces compétences transversales aidera aussi parents et élèves à aimer l’école. Cela est aussi vrai pour l’enseignement qualifiant, où ces compétences doivent aussi être renforcées, pour donner plus de sens aux apprentissages.

La FPE met à disposition son expertise développée dans des projets concrets menés dans l’enseignement qualifiant (cf. infra, projet Story-Me1).

Renforcer la contextualisation des apprentissages dans les matières générales contribue à leur donner plus de sens.

+ Préciser les modalités pratiques et les synergies à mettre en place dans le tronc commun (TC), par exemple la concrétisation et l’organisation pour les dispositifs de remédiation, consolidation, dépassement (RCD), ou les liens entre écoles du TC et les écoles qualifiantes, pour les « compétences manuelles, techniques, technologiques et numériques ».

+ Harmoniser les référentiels du TC avec les filières générales et qualifiantes de l’enseignement secondaire supérieur (par exemple, les compétences numériques entre TC et nouvelles options de base groupées de l’enseignement qualifiant orientées vers le numérique).

Renforcer la connaissance des langues, passeport de la cohésion sociale et de l’intégration professionnelle.
+ Renforcer la maîtrise de la langue maternelle est indispensable à l’acquisition de tous les savoirs et compétences.

La FPE salue l’obligation scolaire acquise dès 5 ans.

+ Enseigner une seconde, voire une troisième langue, le plus tôt possible et encourager un enseignement des langues orienté vers davantage de contextualisation.

+ Mobiliser des outils numériques articulés avec les activités à l’école, au service de l’apprentissage des langues.


1. La FPE, qui opérationnalise déjà le projet « Story-Me » (un parcours unique pour s’entreprendre dans l’enseignement qualifiant) en partenariat
avec 8 fondations/11 associations/10 écoles, est disponible pour partager cette expertise.


Les 6 recommandations de la Fondation pour L'Enseignement