Ressources et compétences

De nombreuses écoles appliquent déjà les bonnes pratiques et parviennent de cette manière à optimaliser la gestion des établissements scolaires, que cela soit au niveau des écoles ou des pouvoirs organisateurs. Ces bonnes pratiques, identifiées lors de la phase d’analyse, seront diffusées auprès du plus grand nombre.

Un certain nombre d’entreprises membres du Comité stratégique de la Fondation sont en outre prêtes à mobiliser dans l’avenir des compétences en interne. Par ailleurs, plusieursentreprises et fédérationssont disposées à ouvrir des modules de formations existantes en interne à des personnes en charge de responsabilité au sein des écoles. Enfin, des membres des réseaux d’alumni des écoles et des entreprises actives en Fédérations Wallonie Bruxellespourront également être mobilisés.

Pour répondre aux besoins divers rencontrés, les partenariats locaux entre écoles et entreprises doivent être encouragés, pour renforcer et concrétiser cet échange de compétences, entre autres dans les conseils d’administration des pouvoirs organisateurs et dans les conseils de participation.

Suivant les besoins décelés, un double appel sera lancé dans les mois à venir:

  • un appel au volontariat, pour rassembler les compétences disponibles au service des directions d’écoles. Cet appel sera lancé dans une premier temps en priorité aux entreprises membres du Comité stratégique (mécénat de compétences, participation aux formations et aux outils des entreprises), réseau d’alumni des facultés et écoles/instituts de formation à la gestion (par exemple, ICHEC, EPM, etc.), et via le réseau des entreprises de l’UWE & du BECI, … permettront d’isoler les compétences et ressources pouvant être mises à disposition d’un nombre limités d’écoles, dans le cadre de projet pilotes.
  • Un appelà manifestation d’intérêt sera par ailleurs aussi lancé aux écoles, via les fédérations de pouvoirs organisateurs-, afin de permettre d’identifier les besoins et les demandes précises, pour ensuite y apporter des réponses idoines, en fonction des réponses disponibles.

L’un des objectifs poursuivis est aussi de veiller à mettre à disposition du plus grand nombre les bonnes pratiques identifiées lors de la phase d’analyse. La Fondation pour l’Enseignement sera appelée à jouer un rôle à ce niveau également.