Flux RSS

Merci et bonne année 2017 à tous !

Chers lecteurs,

Chers amis de la Fondation pour l’Enseignement,

Au nom du Conseil d’Administration de la Fondation pour l’Enseignement, nous vous souhaitons le meilleur en 2017. Que cette année réponde au mieux à vos attentes et apporte à nos jeunes le goût d’apprendre et d’entreprendre, pour se réaliser pleinement dans la vie. Merci à tous pour votre soutien! Continuons à relever ensemble les défis ...

Avant de nous tourner vers l’avenir, nous avons une pensée pour Monsieur Robert Deschamps, Professeur émérite de l’Université de Namur et Administrateur de la Fondation pour l’Enseignement depuis 2013, qui nous a malheureusement quitté le 13 décembre 2016. Sa contribution fut remarquable en tout point, pendant de nombreuses années.

Après trois premières années, nous remercions les entreprises, fondations, fédérations et instances publiques qui nous ont fait confiance dès nos premiers pas en 2013, et ont ainsi permis les actions menées en commun par les fédérations des pouvoirs organisateurs et des entreprises en Fédération Wallonie-Bruxelles. Merci à tous les partenaires pour votre enthousiasme et votre soutien!

2017 annonce de nombreux défis, pour concrétiser toute une série de réflexions afin d’améliorer équité, qualité et efficience de notre enseignement obligatoire, notamment en prolongement des travaux du Pacte pour un Enseignement d’Excellence. La Fondation pour l’Enseignement, qui y a déjà largement contribué depuis 2015, restera disponible en 2017 pour fédérer école et entreprise autour d’actions communes.

Nous poursuivons en effet notre action, au travers de recommandations, de projets innovants et en valorisant -c’est notamment le cas au travers de cette publication- les initiatives de progrès, portées par la Fondation pour l’Enseignement ou par ses partenaires.

A toutes et tous, nos meilleurs voeux de réussite en 2017.

O. Remels    Luc Willame
Secrétaire général    Président

La Fondation pour l’Enseignement rend hommage à Robert Deschamps (17.10.1942 – 13.12.2016)

Le Conseil d’Administration de la Fondation pour l’Enseignement rend hommage et salue la contribution majeure d’un grand homme, décédé ce 13 décembre 2016.

Professeur émérite des Universités de Namur et de l’UCL, Robert Deschamps était aussi administrateur dans la Fondation pour l’Enseignement depuis 2013.

Il faut notamment se souvenir de son engagement sans faille au cours de ces 25 dernières années au service de la société, non seulement comme enseignant, mais aussi comme chercheur, pour une meilleure compréhension des mécanismes de financement en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il est ainsi notamment à la base des modèles permettant aux autorités de réaliser des simulations budgétaires sur l’état des finances des entités fédérées de la Communauté française, régions bruxelloise et wallonne et la Cocof.

Dans le cadre de ses recherches universitaires, il a activement contribué aux réflexions visant à améliorer la qualité et l’équité de notre enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles. Un objectif qu’il a aussi poursuivi dans le cadre des travaux de la Fondation pour l’Enseignement, au travers du rapprochement entre les écoles et les entreprises. Il a ainsi récemment contribué très activement aux réflexions du Conseil d’Administration visant à réformer la gouvernance des établissements scolaires, visant plus d’autonomie, de responsabilité et de solidarité.

Outre sa très grande expertise, Robert laisse à chacun d’entre nous le souvenir d’un homme soucieux des autres, intègre et dévoué. Dans les travaux menés au sein de la Fondation, il a toujours montré sa disponibilité et une grande détermination. L’ensemble des administrateurs de la Fondation pour l’Enseignement s’associe à la famille du défunt et à tous ceux qui l’ont côtoyé sur les plans privé ou professionnel, exprimant émotion et tristesse.

Le Conseil d’Administration adresse ses plus sincères condoléances à ses proches. 

Développer l’esprit d’entreprendre : gros plan sur une initiative concrète en Wallonie

La Fondation pour l’Enseignement encourage les initiatives visant à stimuler l’esprit d’entreprendre dans l’enseignement obligatoire.  L’Agence pour l’Entreprise et l’Innovation organise ce 07.12  le premier rendez-vous des enseignants entreprenants.

La Fondation pour l’Enseignement encourage les initiatives visant à stimuler l’esprit d’entreprendre auprès des enseignants et des élèves de l’enseignement obligatoire.  Elle le fait notamment au travers des stages pour enseignants en entreprises (projet Entr’Apprendre), mais aussi au travers d’autres projets déjà en cours et en développement, à Bruxelles et en Wallonie, en favorisant des partenariats.  
 
L’initiative de l’AEI ce 07.12.2016 qui s’adresse aux enseignants donne l’occasion de rappeler à quel point le développement des postures de mise en projets des élèves sont indispensables.
 
Outre l’appel à projets de  l’Agence pour l'entreprise et l’Innovation, « Vers une Ecole Entrepreneuriale »  et son « Programme d’Activités Entrepreneuriales », l’AEI organise en effet ce 07.12  le premier rendez-vous des enseignants entreprenants. Au menu : des conférences, des ateliers et des moments d’échange. L’inscription est gratuite mais obligatoire.

Vous voudriez développer l'esprit d'entreprendre de vos élèves et vous vous sentez parfois perdus face à ce défi? Vous avez entendu dans les couloirs que votre établissement était une "école entrepreneuriale", mais vous ne savez pas de quoi il s’agit? Vous êtes référent entrepreneurial dans votre établissement et vous voudriez réfléchir à votre rôle au sein de celui-ci? 

L’AEI vous propose de participer à plusieurs workshops autour de ces thématiques  (en choisir 2 parmi ceux-ci):

  • Jeunes entrepreneurs : Les jeunes que vous voyez au quotidien ont la tête plein d’idées ? Comment voir leurs idées se concrétiser ? Comment les soutenir dans leur démarche entrepreneuriale ?
    Témoignage de jeunes entrepreneurs ayant eu le goût d’entreprendre. Ils sont aujourd’hui en projet, ils sont soutenus, voire ils ont ouvert leur entreprise.
  • Moi, référent : Vous êtes référent dans une école entrepreneuriale et vous vous posez des questions sur votre rôle. Ce workshop tourne autour d’une réflexion sur vos tâches, votre statut, vos besoins, vos attentes. Echangez entre vous vos bonnes pratiques, votre fonctionnement au sein de votre établissement.
  • Pédagogie entrepreneuriale : Qu’est-ce que la pédagogie entrepreneuriale ? Comment la mettre en place au sein de mon groupe ? Comment m’améliorer ?
  • Innovation : L’innovation est au cœur de la démarche entrepreneuriale. Soyez les acteurs de l’innovation dans vos classes.
  • Pédagogie numérique et créative : pédagogie entrepreneuriale et créativité numérique : Quelles sont vos pratiques ?
  • L’écosystème de mon établissement : Connaitre l’écosystème économique de l’établissement, créer des synergies avec lui. Quels avantages pour l’apprenant ? Pour l’entreprise ?
  • Développer l’esprit d’entreprendre des enseignants et des apprenants… Manque de temps, programme à respecter, évaluation… Développer l’esprit d’entreprendre au quotidien : un défi !

Modalité d’Inscription : inscription sur la plate-forme d’e-learning de l'AEI : https://elearning.aei.be/workspaces/12/open/tool/home#/tab/89 avant le 1er décembre.

Une organisation de l’Agence pour l’Entreprise et l’Innovation avec le soutien du Fonds social Européen.

 

 

Participation à la conférence "Skilling Up the Next Generation for an Innovative Europe – Together!"

Animation du panel de discussion « Innovation & Inspiration for STEM » par la Fondation pour l’Enseignement.

STEM Alliance (STEM : Science, Technology, Engineering & Mathematics) - initiée par European Schoolnet & CSR Europe, en partenariat avec Pact for You - organise une conférence-débats ce 28 novembre 2016 à Bruxelles. Cet événement rassemblera de nombreux acteurs de l’industrie, de l’enseignement, des autorités nationales et européennes pour partager les réalisations et innovations en matière d’éducation aux STEM au travers de la collaboration entre école et entreprises. 

 

Dans ce contexte, la Fondation pour l’Enseignement s’est mobilisée pour animer le panel de discussion consacré aux bonnes pratiques et aux perspectives d’amélioration de la collaboration entre écoles et entreprises pour favoriser l’éducation aux STEM, à la fois vers les élèves et dans la formation initiale et continue des enseignants. 

 

Pour accéder au programme de cet événement, cliquez ici

La Fondation avait déjà témoigné dans ce contexte du programme Entr’Apprendre, lors d’un atelier intitulé « Teacher Discovery Placements Workshop », le 29 septembre dernier. 

La Ministre de l’Education M.-M. SCHYNS rencontre les acteurs du projet Entr’Apprendre

La Ministre de l’Education M.-M. Schyns a pu interagir avec les enseignants-stagiaires (participants à l’édition 2016 d’Entr'Apprendre), plusieurs représentants des entreprises d’accueil partenaires, et les représentants des organismes de formation continue de l’enseignement, en présence de quelques journalistes.

« Le pacte pour un enseignement d’excellence : une opportunité de refondre l’école à ne pas galvauder » - Carte blanche des Présidents des groupes de travail

Les Présidents des groupes de travail du pacte d’excellence (dont O. Remels pour le GT Enseignement Qualifiant) s’expriment ensemble dans une carte blanche ce 02 septembre 2016, pour que "l’ensemble des responsables politiques saisissent l’opportunité historique de changer le système scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles en refondant l’école autour d’un nouveau Pacte".

Pour lire cette lettre ouverte, cliquez ici.

Pour écouter l’interview Bel-RTL sur la réforme du qualifiant, cliquez ici.

Comment réformer la gouvernance des établissements scolaires ?

Réflexions et recommandations concernant la “Réforme de la gouvernance des établissements scolaires : plus d’autonomie, de responsabilisation et de solidarité”. La Fondation pour l’Enseignement a poursuivi ses réflexions concernant la gouvernance des établissements, en prolongement des travaux du Pacte pour un Enseignement d’Excellence sur ce thème.

Dans les travaux du Pacte, la gouvernance occupe une place de choix, car c’est d’ailleurs le premier chapitre qui est abordé dans l’avis du Groupe Central, et de nombreux éléments du Pacte s’y rattachent ensuite.

La Fondation pour l’Enseignement a réuni ses forces vives (les fédérations de pouvoirs organisateurs de l’enseignement obligatoire et des entreprises en Fédération Wallonie-Bruxelles et ses experts) pour échanger quelques propositions destinées à ouvrir des pistes de reflexion et à nourrir plus avant la discussion avec les partenaires impliqués dans ces matières.

Le thème de la gouvernance est pour la Fondation un levier majeur sur lequel on peut gagner beaucoup en termes de qualité, d’équité et d’efficience de notre enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les quelques principes (liberté, responsabilité et solidarité) énoncés, qui sont à la base de ces réflexions, sont en réalité utilisés par un très grand nombre d’organisations privées et publiques dans notre société. Il est donc naturel que la Fondation pour l’Enseignement y consacre une attention toute particulière.

L’essentiel dans la proposition de la Fondation pour l’Enseignement : les établissements scolaires seraient jugés sur base des progrès qu’ils auront fait accomplir à leurs élèves, ou sur base d’une évaluation du niveau atteint par leurs élèves en tenant compte de leur indice socio-économique (selon un mixte d’indicateurs objectifs à définir). Les écoles seraient en outre incitées, financièrement et par l’encadrement, à accueillir des élèves de tous niveaux et de tous milieux sociaux. Elles disposeraient de plus de liberté quant à l’affectation du temps de travail de leurs enseignants à différentes activités, et à l’utilisation des moyens financiers attribués par le Ministère. Mais les statuts et les salaires des enseignants continueraient à relever de dispositions décrétales, de même que le financement des écoles. L’école serait ainsi mieux armée pour lutter contre l’échec scolaire.

Olivier Remels, Administrateur délégué de la Fondation pour l’Enseignement : “La réforme en cours de notre enseignement est une opportunité qu’il faut saisir pour redéfinir dans la concertation un nouveau modèle de gouvernance, respectueux des acteurs et du contexte scolaire, qui présente du reste de forte variations de situations et des publics pris en charge sur le terrain. Nous espérons souligner avec cette réflexion toute l’importance accordée au sujet et contribuer à alimenter les discussions par les acteurs de l’enseignement.”

Et de conclure: “L’école francophone fait un travail d’introspection sans précédent, qu’il faut soutenir et encourager, pour une école plus equitable et de meilleurs résultats”.

  • Pour consulter la note de la Fondation pour l’Enseignement : “Réforme de la gouvernance des établissements scolaires : plus d’autonomie, de responsabilisation et de solidarité”, cliquez ici.

  • Pour consulter l’article paru dans l’ECHO à ce sujet ce 14.06 (interview d’Olivier Remels, Etienne Michel (SeGEC) et Roberto Galluccio (CPEONS), cliquez ici