Flux RSS

Méthode

La Fondation pour l’Enseignement développe des projets pilotes réunissant les partenaires des écoles et des entreprises autour de projets concrets et mesurables, avec le soutien des fédérations sectorielles.

Ces projets sont identifiés par son Conseil d’Administration et validés par son Comité  stratégique. Ce sont d’ailleurs en priorité les entreprises membres du Comité stratégique qui sont sollicitées pour développer ces projets avec les écoles proposées par les fédérations de pouvoirs organisateurs.

Gouvernance

  • La Fondation pour l’Enseignement rassemble des acteurs de terrain de tout premier plan autour de thèmes et de messages commun à l’école et à l’entreprise.
  • Ainsi, la Fondation réunit dans son Conseil d’Administrationtous les représentants des organisations en charge de la gestion du système d’enseignement (les fédérations de pouvoirs organisateurs) et les fédérations d’entreprises bruxelloises et wallonnes, aux côtés d’administrateurs indépendants et de l’Ecole de Perfectionnement en Management (EPM)

8 membres fondateurs

Mission

La Fondation pour l’Enseignement est un point de rencontre privilégié entre l’école et l’entreprise.
Sa mission est de contribuer significativement à améliorer la qualité de l’enseignement au travers de projets originaux, concrets et pragmatiques avec les acteurs de terrain (pouvoirs organisateurs, direction d’écoles, enseignants, élèves) et par la production d’analyses et de propositions concrètes, résultant du dialogue entre les fédérations des pouvoirs organisateurs des écoles et les entreprises.

Contexte

  • La Fédération Wallonie Bruxelles s’est fixée des objectifs ambitieux pour son enseignement fondamental et secondaire (décret mission, 1997)
  • Cependant, des problèmes demeurent quant au niveau de son enseignement (résultats moyens et équité[1]), malgré des progrès récents (cf. derniers résultats PISA)

Introduction

Merci à tous pour votre précieux soutien !

En travaillant tous ensemble sur le terrain, nous pouvons réussir !

Chers amis,

La Fédération Wallonie-Bruxelles est à la croisée des chemins. Face à une situation économique difficile, écoles et entreprises doivent plus que jamais travailler main dans la main pour renouer avec l’excellence à tous niveaux.

Programme de volontariat

Au programme, visites d’entreprises, témoignages sur les métiers en relation avec les filières de formation suivies par les jeunes, identification des compétences et capacités de les exprimer dans un contexte d’embauche, tests sur machines en usine et stages intensifs… au total, pas moins de 675 jeunes ont pu bénéficier de l’action menée par BECI avec le support de Business &Society et l’expertise d’Ariane Molderez.  227 volontaires issus de 10 entreprises ont délivré 600 jours de volontariat dans pas moins de 12 projets différents.

Symposium : la transition numérique à l'école

Le symposium annuel de la Fondation pour l’Enseignement rassemblait ce 09 février dernier quelque 130 participants, autour d’un thème principal: quel est l’impact du numérique sur l’école et sur l’enseignement des métiers ? Au centre des échanges : les défis de la numérisation de la société… et donc de l’école.

Sommaire

Luc Willame, Président de la Fondation pour l’Enseignement :
Des réserves compréhensibles, mais animées par la peur du changement

M.-M. Schyns, Ministre de l’Education en Fédération Wallonie-Bruxelles :
Le statu quo n’est pas une option

O. Remels, Secrétaire général de la Fondation pour l’Enseignement :
Les projets avancent bien et ouvrent de nouvelles perspectives

Bruno Delièvre, Professeur de Sciences de l’éducation à l’université de Mons:
La numérisation est un défi davantage pédagogique que technologique

Panel 1 : L’impact du numérique sur les métiers en entreprises et sur les compétences attendues
Un grand besoin d’intelligence créative!

Panel 2 : Les initiatives en matière d’éducation au/par le numérique à l’école et les perspectives
Gros plan sur la gouvernance et la pédagogie

Panel 3 : L’impact du numérique sur l’enseignement des métiers, les stratégies d’apprentissage et les partenariats …
Ecoles et entreprises coopèrent

QUIDOS :  la Fondation pour l’Enseignement en deux minutes chrono !

Conclusions

Introduction

Luc Willame, Président de la Fondation pour l’Enseignement a rappelé quelques enjeux majeurs. Marie-Martine Schyns, Ministre de l’Education, a ensuite présenté l’état d’avancement des travaux du Pacte pour un Enseignement d’Excellence en devenir. Olivier Remels, Secrétaire général de la Fondation pour l’Enseignement, a fait le point sur les projets en cours et les perspectives, avant de céder la parole à Bruno Delièvre, Professeur  en Sciences de l’éducation à l’université de Mons, qui a dessiné les contours de cette transition numérique dans les travaux du Pacte pour un Enseignement d’Excellence, en introduction aux trois panels d’experts, consacrés ensuite (1) aux compétences attendues pas les entreprises, (2) aux bonnes pratiques dans le cadre scolaire et aux perspectives, (3)  à l’impact sur les stratégies d’apprentissage et les partenariats.

Dans cette édition spéciale de l’e-Bulletin, nous vous livrons en synthèse les principaux enseignements de ces échanges et quelques pistes d’actions pour l’avenir.

Bonne lecture !