Flux RSS

La Fondation publie son “Journal des activités 2016”

La Fondation pour l’Enseignement publie son rapport d’activités 2016 synthétique, renvoyant aux informations détaillées sur son site Internet, contenant dossiers,bulletins d'informations et autres témoignages.

Pour découvrir ce Journal, cliquer ici.

Ce Journal peut aussi être obtenu en version papier (au nombre d’exemplaires à définir), en adressant une simple demande à olivier.remels@fondation-enseignement.be

Jean-Pierre Hansen renforce le CA de la Fondation

Le baron J.-P. Hansen a notamment assuré les fonctions d’Administrateur délégué puis de Président du Conseil d’Administration d’Electrabel en Belgique et de Vice-Président du Comité Exécutif du groupe Suez.

Ancien professeur à l’UCL, il a présidé le Comité de Gestion du FOREM de 2011 à 2016 et le groupe d’experts en charge des recommandations visant à accélérer la croissance de l’emploi dans la région de Charleroi (plan de redéploiement «CATCH» ). Depuis fin mai 2017, il dirige le Comité de pilotage du RER. Autant d’atouts précieux dans le cadre des travaux menés au sein de la Fondation ! 

Symposium : la transition numérique à l'école

Le symposium annuel de la Fondation pour l’Enseignement rassemblait ce 09 février dernier quelque 130 participants, autour d’un thème principal: quel est l’impact du numérique sur l’école et sur l’enseignement des métiers ? Au centre des échanges : les défis de la numérisation de la société… et donc de l’école.

Luc Willame, Président de la Fondation pour l’Enseignement a rappelé quelques enjeux majeurs. Marie-Martine Schyns, Ministre de l’Education, a ensuite présenté l’état d’avancement des travaux du Pacte pour un Enseignement d’Excellence en devenir. Olivier Remels, Secrétaire général de la Fondation pour l’Enseignement, a fait le point sur les projets en cours et les perspectives, avant de céder la parole à Bruno Delièvre, Professeur  en Sciences de l’éducation à l’université de Mons, qui a dessiné les contours de cette transition numérique dans les travaux du Pacte pour un Enseignement d’Excellence, en introduction aux trois panels d’experts, consacrés ensuite (1) aux compétences attendues pas les entreprises, (2) aux bonnes pratiques dans le cadre scolaire et aux perspectives, (3)  à l’impact sur les stratégies d’apprentissage et les partenariats.

Sommaire

Luc Willame, Président de la Fondation pour l’Enseignement :
Des réserves compréhensibles, mais animées par la peur du changement

M.-M. Schyns, Ministre de l’Education en Fédération Wallonie-Bruxelles :
Le statu quo n’est pas une option

O. Remels, Secrétaire général de la Fondation pour l’Enseignement :
Les projets avancent bien et ouvrent de nouvelles perspectives

Bruno Delièvre, Professeur de Sciences de l’éducation à l’université de Mons:
La numérisation est un défi davantage pédagogique que technologique

Panel 1 : L’impact du numérique sur les métiers en entreprises et sur les compétences attendues
Un grand besoin d’intelligence créative!

Panel 2 : Les initiatives en matière d’éducation au/par le numérique à l’école et les perspectives
Gros plan sur la gouvernance et la pédagogie

Panel 3 : L’impact du numérique sur l’enseignement des métiers, les stratégies d’apprentissage et les partenariats …
Ecoles et entreprises coopèrent

QUIDOS :  la Fondation pour l’Enseignement en deux minutes chrono !

Conclusions

QUIDOS : la Fondation pour l’Enseignement en deux minutes chrono !

Connaître et se faire connaître. Un enjeu toujours plus complexe face à la diversité des informations disponibles. C’est la raison pour laquelle la Fondation pour l’Enseignement propose un mini-film d’animation qui présente en 2 minutes ses enjeux, objectifs et actions. Un lien que vous pouvez diffuser sans modération!

Liens : www.fondation-enseignement.be/videos

Panel 3: L’impact du numérique sur l’enseignement des métiers, les stratégies d’apprentissages et les partenariats … Ecoles et entreprises coopèrent

Dans la troisième discussion, les experts ont exposé leur point de vue sur la manière d’intégrer le numérique dans l’enseignement des métiers, et sur l’impact que cette intégration pouvait avoir sur les stratégies d’apprentissage. Enfin, des exemples de partenariats et leurs enjeux ont été évoqués.

Les profils métiers et profils formation intègrent la dimension numérique

Panel 2: Les initiatives en matière d’éducation au/par le numérique à l’école et les perspectives … Gros plan sur la gouvernance et la pédagogie

Le deuxième panel était centré sur l’école. Quelles sont les initiatives prises en matière d’éducation au/par le numérique à l’école et quelles sont les perspectives ? Cette simple question a permis d’évoquer de nombreux aspects de l’enseignement: les formations initiale et continue, la coopération, les projets, l’équipement, l’administration, les manuels scolaires, les évaluations…

Adresser aussi l’évaluation

Panel 1: L’impact du numérique sur les métiers en entreprises et sur les compétences attendues ? … Un grand besoin d’intelligence créative!

Le premier panel était consacré à la perception des entreprises. La question était directe : quel est l’impact du numérique sur les métiers en entreprise et sur les compétences attendues ? Les attentes portent clairement sur les savoir-être. Mais pas seulement. Il a aussi été question des intelligences créatives, dont l’école ne favorise actuellement pas suffisamment l’épanouissement.

La posture de l’ouvrier est différente

La transition numérique et l’école

Bruno Delièvre: « La numérisation est un défi plus pédagogique que technologique »

Bruno Delièvre, professeur de Sciences de l’éducation à l’université de Mons, a ouvert le symposium. Il a été président du groupe de travail « Réussir la transition numérique » du Pacte pour un enseignement d’excellence. Il était donc bien placé pour introduire le thème de cette journée.

 

Les projets de la Fondation pour l’Enseignement

Lors de son intervention, Olivier Remels, Secrétaire général de la Fondation, a évoqué les stages d’immersion en entreprises pour les enseignants, lancés par la Fondation et ses partenaires en 2015. Autrement dit: les stages Entr’apprendre. Ceux-ci mobilisent à présent 30 entreprises de 9 secteurs d’activités offrant 130 places de stages en 2017. L’initiative est applaudie par tous. Un regret cependant: le nombre d’enseignants-stagiaires n’évolue pas encore dans les mêmes proportions que l’offre de stages.