Stages en entreprises: c’est parti!

Les premiers bénéficiaires du projet Entr’apprendre ont été briefés sur le déroulement de leurs stages d’observation et d’immersion en entreprises. Annoncé le 21 janvier dernier lors du Salon de l’auto, ce projet-pilote est résolument entré dans sa phase décisive.

Le projet Entr’apprendre est entré dans sa phase de concrétisation. Les enseignants et chefs d’atelier qui participent à ce projet-pilote de stages en entreprises ont été réunis ce mercredi 11 mars à Champion (Namur) pour une séance d’information. Les responsables des instituts de formation continue leur ont expliqué comment les étapes du projet allaient s’enchaîner et ce qu’on attendait d’eux à chacune d’elles.

Projet-pilote oblige, leurs rapports de stage et leurs suggestions seront indispensables pour faire évoluer ce concept novateur. A cet effet, ils ont été invités à intervenir à la fin de cette première phase dans le cadre d’une journée de bilan qui les réunira avec tous les acteurs du projet: la Fondation pour l’enseignement, les instituts de formation continue (IFC, FCC et Cecafoc), l’Inspection, les entreprises participantes et leurs fédérations sectorielles.

« Ce projet-pilote sera rapidement suivi par une réflexion sur les opportunités d’extension vers d’autres écoles, d’autres secteurs et d’autres entreprises, » a commenté Olivier Remels, secrétaire général de la Fondation pour l’enseignement.

Les stages proprement dits commencent très prochainement: le 17 et le 20 mars pour les premiers stages d’observation chez D’Ieteren Auto (Kortenberg), aux Ateliers de la Meuse (Liège) et à la STIB (Bruxelles). Les stages d’immersion suivent très rapidement: dès les 18 mars chez D’Ieteren Auto et le 23 mars aux Ateliers de la Meuse. Pour rappel, cette première phase implique près de 60 stagiaires issus de 17 écoles qui seront accueillis dans 8 entreprises de 5 sous-secteurs de l’industrie: automobile, construction métallique, maintenances mécanique et électrique et soudage.