Story-me : le projet est déployé depuis la rentrée dans 12 écoles qualifiantes à Bruxelles !

90 classes de 2ème et 3ème Secondaires (1300 élèves en 2021-22) et plus de 140 enseignants et éducateurs référents participent. Story-me, le projet qui accompagne les jeunes à devenir acteurs de leur parcours d’orientation, illustre et s’articule avec les objectifs d’éducation orientante du Pacte, en développant des compétences transversales : connaissance et confiance en soi, découverte des métiers et mise en projet ...

Le projet rencontre un fort enthousiasme 

Le projet se déploie, en dépassant les attentes. Entre septembre et novembre 2021, pas moins de 142 membres des équipes éducatives (enseignant.e.s, éducateur.rice.s et membres de CPMS) ont participé aux journées de formation accréditées proposées par l’équipe Story-me, portant sur les postures éducatives de l’orientation). Entre octobre 2021 et mai 2022 ce sont plus de 90 classes de 2e et 3e secondaires qui bénéficieront du parcours d’activités Story-me (10h d’activités en classe de 2e, 18h d’activités pour les 3e) , représentant presque 1300 élèves. Le parcours Story-me comprend des activités en classe et des visites extérieures, comme celle des Startech’s Days à laquelle plus de 780 élèves et leurs 73 accompagnants ont pu participer, les 08 et 09 novembre derniers. Cet événement, organisé par Worldskills Belgium permet d’expérimenter et de découvrir une diversité de métiers manuels, techniques et technoliguques.

Les associations partenaires de Story-me, qui ont co-construit ce projet dans une dynamique d’intelligence collective, sont aux commandes pour accompagner ce projet sur le terrain, en coordination avec chacune des écoles impliquées. Depuis septembre, un « carnet de bord » est mis à disposition des élèves, leur permettant de consigner leurs expériences (ateliers, contacts avec les métiers, projet, etc.) et apprentissages autour de leur projet personnel d’orientation. Enfin, une « boîte à outils » constituée de fiches pédagogiques est à disposition des équipés éducatives, pour les appuyer dans l’animation des classes. Malgré le contexte délicat, le projet se poursuit et rencontre des besoins confirmés sur le terrain, en respectant les consignes sanitaires en vigueur.

Story-Me : un projet d’école qui intègre les objectifs d’éducation orientante du Pacte

L’éducation orientante est un dispositif qui doit s’intégrer au parcours pédagogique dès les premières années du tronc commun (la première et deuxième primaire se lancent dès la rentrée 2022-23), en s’intégrant au coeur des apprentissages délivrés par les enseignants, comme le précise le Pacte pour un Enseignement d’Excellence.

En agissant dès aujourd’hui aux moments charnières du choix d’une option et de la transition, c’est-à-dire en 2ème et 3ème années du secondaire (à ce moment les élèves n’ont souvent pas encore affiné leur choix) dans 12 écoles qualifiantes à Bruxelles, Story-Me applique cette philosophie, au travers d’un programme concret articulé aux cours, destiné à mettre les enseignants en situation de porter hauts ces enjeux majeurs, et à accompagner des élèves dans la construction d’un projet de vie personnel.

Ainsi, Story-Me mobilise certaines des compétences-clés visées par les « visées transversales » des domaines de compétences 6,7 et 8 du Pacte, en accompagnant l’adoption des bonnes postures des professionnels de l’enseignement, et en aidant des élèves souvent fragilisés, suite à des échecs et/ou une orientation par défaut, à mieux se connaitre, à développer leur confiance en soi, à découvrir le monde professionnel (au-delà des options et métiers proposés dans leur environnement immédiat) et enfin à développer leur capacité à devenir acteur de leur parcours.

Ces enjeux ont été rappelés récemment, lors des « Assises de l’Orientation », organisées le 25 novembre dernier par la Fédération Wallonie-Bruxelles, rappelant à chacun la nécessité d’une approche éducative équitable de l’orientation, échappant aux déterminismes et aux choix sous influence, découlant de représentations diverses qui prévalent souvent chez les élèves et leurs parents, mais aussi chez les enseignants.

« Pour donner les meilleures chances à tous d’émancipation et d’intégration sociale, le travail de développement personnel et professionnel doit être intégré au sein des pratiques quotidiennes de l’école afin que chaque jeune, dès ses premières années de cours, entame une véritable construction de soi et de son parcours scolaire ».

En agissant déjà sur le terrain, Story-me entend aider dès aujourd’hui les équipes éducatives et les élèves, en attendant que les futurs élèves aient pu pleinement bénéficier du futur tronc commun polytechnique et pluridisciplinaire. Story-me est aussi une chambre d’apprentissage de bonnes pratiques dans la perspective de la mise en œuvre prochaine de ce tronc commun par les acteurs de l’école. Raison pour laquelle la Fondation pour l’Enseignement, qui met en oeuvre le projet Story-me grâce au soutien de philanthropes, partage les enseignements du projet avec ses parties prenantes (fédérations de pouvoirs organisateurs, des entreprises, fédération Wallonie Bruxelles) dans un groupe de travail consacré à l’orientation positive.

Story-Me en quelques mots

Story-Me un projet d’orientation structuré et ambitieux, lancé depuis septembre 2021 dans 12 écoles secondaires bruxelloises dotées d’un premier degré (1ère et 2e années) du Secondaire et d’un enseignement qualifiant à partir de la 3e année. Le projet s’installe pour trois ans dans chaque école, en veillant en priorité à la formation et l’accompagnement des enseignants, et en s’intégrant aux cours (cours généraux ou de pratiques professionnelles) afin d’installer durablement ces pratiques dans les écoles.

Le pari de Story-Me est de soutenir l’orientation positive des élèves à un moment charnière, en aidant chacun à construire son projet personnel, ... mais aussi de prévenir le décrochage scolaire, auquel les élèves des milieux socio-économiques moins favorisés, prédominants dans l’enseignement qualifiant, sont plus fortement exposés. Le projet se déroule au travers d’un parcours complet d’activités (entre 10 et 18h en classe) par année scolaire, en 2e et 3e secondaires. Années au cours desquelles les élèves répertorient pour eux-mêmes dans un cahier personnel leurs expériences et les enseignements qu’ils en tirent.

En 2e année, des animations en classe permettent aux élèves d’expérimenter de nombreux métiers, y compris en dehors des options proposées par leur école, afin de susciter chez eux une envie d’en savoir plus. Des activités inspirantes sont organisées, comme la participation aux Startech’s Days ce 09 novembre dernier. En 3e année, les jeunes sont incités à réfléchir à leurs forces, à leurs goûts, mais aussi de leur (re)donner confiance en eux… Des animations leur permettent de découvrir des métiers, par exemple sur la base de témoignages. En découle ensuite une mise en projet axée sur leur projet d’orientation personnel, qui clôture le parcours.