Parcours métiers renforcés : agir localement pour la qualité des parcours et renforcer les collaborations via des « pôles Ecole-Entreprise » (EDEN-HUB)

La Fondation pour l’enseignement explore avec les fédérations de pouvoirs organisateurs, UWE/BECI et les secteurs (Agoria, CCW, Essenscia et Fevia) les améliorations de parcours métiers (« trials ») en forte demande, et nourrit ces travaux d’interactions dans un projet Erasmus+ (EDEN-HUB).

Des hubs école-entreprise locaux et des parcours métiers renforcés pour les élèves

En Belgique francophone, les Bassins Enseignement-Formation-Emploi sont de formidables lieux de développement et de professionnalisation de l’approche école-entreprise, et c’est pourquoi c’est en relation avec les Bassins et leurs Chambres Enseignement que la Fondation mène, depuis plusieurs mois, des travaux permettant de construire un « cahier des charges » des collaborations école-entreprise, qui valorise les collaborations école-entreprise-centre de formation (Centres de Compétences - CDC/Centres de référence - CDR/Centre sde Technologies Avancées - CTA/centres de formation sectoriels), et assure des parcours métiers à haute valeur ajoutée pour les élèves.

Les « parcours métiers renforcés » sont par ailleurs soutenus et cadrés grâce à la grille des « 9 recommandations école-entreprise » https://www.fondation-enseignement.be/node/397 co-signée par les parties prenantes de l’enseignement (les 4 fédérations de Pouvoirs Organisateurs et WBE) et de l’entreprise (l’Union Wallonne des Entreprises, BECI et 4 grandes fédérations sectorielles : Fevia, Agoria, CCW et Essenscia).

Ces parcours métiers renforcés sont l’occasion de travailler en profondeur la question de la « formation triale » des élèves, partagée entre l’école, l’entreprise et le centre de formation (CTA ou CDC/R). Il importe d’optimaliser ces parcours au bénéfice de la qualité de la formation des jeunes, et de leur épanouissement personnel et professionnel.

Au printemps 2022, la Fondation produira un « cahier des charges » qui permettra aux décideurs institutionnels comme aux acteurs locaux de professionnaliser ces approches école-entreprise dans le cadre de la formation des élèves inscrits dans l’enseignement qualifiant, et en phase avec les orientations du Pacte pour un enseignement d’Excellence.

Vous souhaitez inscrire votre organisation dans la dynamique des Pôles école-entreprise européens ? N’hésitez pas à nous contacter via jeny.clavareau@fondation-enseignement.be ou olivier.remels@fondation-enseignement.be , et nous vous présenterons les possibilités qui s’offrent à vous.

Plus d’informations sur www.edenhub.eu

Agir localement, mais en s’inscrivant dans la logique de mobilité européenne Erasmus+ : EDEN-HUBS

Depuis septembre 2020, la Fondation pour l’Enseignement inscrit aussi son action dans un projet partenarial européen soutenu par Erasmus +, qui rassemble 8 organismes issus de 5 pays européens dans une dynamique de développement d’outils et de méthodologies permettant de créer et soutenir des synergies école-entreprise locales, des ED-EN HUBs.

Objectifs : créer, tester et diffuser une approche de collaboration école-entreprise permettant de réduire l’écart des compétences et de soutenir l’orientation positive, le recrutement et la formation, avec un focus sur les compétences transversales et transférables. Par l’élaboration de cette approche, le consortium permettra de soutenir la création ou le renforcement de pôles (« hubs ») école-entreprise locaux.

 

 

Intellectual Outputs : les résultats concrets visés

4 axes de travaux : le consortium, constitué d’acteurs aux expertises fortes et complémentaires sur la formation, l’enseignement, l’orientation, les compétences transversales et les relations école-entreprise, a divisé ses travaux en 5 axes, afin de soutenir les pôles école-entreprise locaux :

  1. Un kit d’outils pour le développement collaboratif (école-entreprise) des compétences transversales et transférables

L’ « octogone » des compétences transversales et transférables est déjà disponible (voir ci-après). Il permet aux acteurs école-entreprise de partir d’un outil d’identification et de classement commun des compétences, qui soit à jour au regard des préoccupations du monde du travail, et facilement utilisable.

  1. Une plateforme européenne pour les pôles école-entreprise et la dissémination des bonnes pratiques

Ces travaux portent sur le développement d’une plateforme en ligne permettant de soutenir la montée en puissance et la professionnalisation des collaborations école-entreprise locales. Concrètement, elle pourra permettre aux acteurs de bénéficier d’outils soutenant leurs travaux et de s’inspirer de principes méthodologiques pour professionnaliser leurs approches de parcours de formation et d’orientation.
Elle permettra également aux pôles locaux de s’identifier dans un réseau « ED-EN HUB » européen et de partager les bonnes pratiques.

  1. Au cœur des collaborations école-entreprise : un guide de ressources pour la formation conjointe des formateurs

Il s’agit de proposer un parcours intégré abordant les relations EDucation-ENterprise afin de faciliter et d'améliorer le parcours professionnel personnel.

Dans cette perspective, tout individu peut définir ses besoins de développement de compétences à travers des éléments d'orientation active. Ensuite, le projet proposera des outils aux professionnels pour les accompagner dans un processus de co-conception des éléments d'apprentissage. La phase de co-conception est au cœur du projet ED-EN HUB car elle permet aux personnes des deux parties (éducation et entreprises) de travailler ensemble, en comblant le fossé qui peut exister dans leur représentation mutuelle.

  1. Guide pour l’accompagnement coopératif à l’orientation des personnes en recherche de qualification et/ou d’emploi

Ce guide, développé sous la direction de la Fondation pour l’Enseignement, vise à repenser l’orientation comme un parcours complet pouvant être interrompu puis repris à tout moment par ses utilisateurs. Dans ce cadre, il proposera aux entreprises, écoles, et à l’ensemble des acteurs de partir de principes communs de l’orientation positive (qui vise à permettre aux personnes d’apprendre à s’orienter, se mettre en projet et s’ouvrir au monde), et à soutenir la collaboration école-entreprise dans cette mission.

A mi-chemin de son programme de travaux, le consortium s’est réuni à Londres en octobre dernier pour faire le point sur les travaux et échanger avec des grandes entreprises, écoles secondaires, primaires, hautes écoles et universités qui ont mené des projets allant dans la direction d’une professionnalisation des collaborations école-entreprise.
Impact attendu : au bout de ses 3 ans de travaux, le consortium aura permis le développement d’un véritable réseau européen de pôles école-entreprise (ED-EN HUBs), outillé grâce aux guides et outils méthodologiques co-construits.