Belle progression du projet de « rentrée numérique » éducative

La dernière année a vu une montée en puissance importante et un accueil de plus en plus favorable au projet “Rentrée Numérique” EducIT en Fédération Wallonie Bruxelles. Dernier développement en date : le fonds « Rentrée Numérique » aide dorénavant les écoles à s’équiper... 

Le projet de rentrée numérique sur le modèle proposé par l’asbl EducIT rencontre un accueil de plus en plus favorable, et emporte l’adhésion d’un nombre croissant d’écoles, qui optent pour ce modèle (ou des variantes), avec un cahier des charges respectant les éléments essentiels, à savoir une large adhésion des équipes et l’intégration aux objectifs pédagogiques de la communauté éducative locale, la formation et l’accompagnement pédagogiques des enseignants, et la mise à disposition d’une machine par élève, permettant une utilisation à bon escient en classe et à la maison, selon les objectifs pédagogiques recherchés.

La circulaire 7919 sortie en janvier 2021 a entériné le modèle en favorisant un accès à un ordinateur personnel à potentiellement 260.000 élèves du secondaire via la mise en place d’un co-financement public-privé de ces machines. La partie privée du coût d’achat ou de location étant prise en charge par les parents, un fonds de solidarité a été couplé au dispositif afin de garantir un accès pour tous. En parallèle, les budgets prévus pour l’embauche de 42 technopédagogues par les Fédérations de pouvoirs organisateurs ou grands pouvoirs organisateurs à l’horizon 2025 ont été avancés à 2021.

Agir pour l’Enseignement (APE) a travaillé en collaboration étroite avec EducIT pour aider le SeGEC à envisager concrètement son « Virage Numérique ».  Le travail de co-création réalisé dans ce cadre porte déjà ses fruits actuellement et est duplicable (moyennant des adaptations selon les contextes) aux autres pouvoirs organisateurs qui désirent s’en saisir. A cette fin, la Fondation pour l’Enseignement poursuit ses groupes de travail plusieurs fois par an, permettant notamment l’échange des bonnes pratiques, dans une logique de soutien mutuel à cet enjeu collectif. Les sujets transversaux qui concernent les pouvoirs organisateurs en vue d’une transition numérique réussie y sont traités.

Tous ces éléments conjugués ont permis le démarrage d’une trentaine de nouvelles écoles dans le modèle “Rentrée Numérique” en septembre 2021, portant le nombre d’implantations à 50, le nombre d’enseignants accompagnés à 3.000 et le nombre d’élèves équipés à un peu moins de 12.000.

Le travail étroit de collaboration entre les technopédagogues d’EducIT et les technopédagogues des fédérations de pouvoirs organisateurs permet cette montée en puissance en mobilisant des ressources à différents niveaux.

Le “Fonds Rentrée Numérique” créé en 2019 et hébergé à la Fondation Roi Baudouin avait pour but d’aider les familles précarisées à payer la quote-part privée des ordinateurs des jeunes. Cette fonction étant reprise par le fonds de solidarité créé par la circulaire 7919, le Fonds Rentrée Numérique a été transformé en un fonds accessible aux écoles pour les aider à affronter certains coûts liés au lancement d’un projet d’équipement « 1 élève: 1 ordinateur » dans leur établissement (Wifi, projecteurs, engagement d’une personne ressource, …) à concurrence d’un montant maximum de 30k€ par école. Ce fonds est alimenté à hauteur de plus ou moins un million d’€ et suscite déjà de l’intérêt auprès de nombreuses écoles. Les écoles y auront accès tant qu’il y aura des liquidités disponibles.

La Fondation pour l’Enseignement poursuit son travail visant à accompagner au mieux ce projet qui conjugue au présent les éléments déterminants pour la réussite de la transition numérique et les balises mises en place conjointement avec les fédérations de pouvoirs organisateurs depuis 2019, grâce au soutien d’acteurs philanthropiques également impliqués dans le comité de pilotage du projet EducIT.