STORY-ME – Devenir acteur de son orientation – bilan d’une 1ère année enthousiasmante

Plus de 400 ateliers ont été organisés dans 12 écoles bruxelloises au bénéfice de 1200 élèves, co-animés par quelques 150 enseignant.e.s formé.e.s... Bravo à toutes et tous !

Célébration des efforts, et inspiration pour l’avenir !

StoryMe C’est sous les applaudissements nourris des élèves et de leurs professeurs que s’est terminée la cérémonie de clôture de cette première année Story-me 2.0 à l’Institut des arts et métiers. À l’issue de cet événement qui s’est tenu le 19 mai 2022, les élèves se sont vu remettre un certificat « Story-me » pour mettre en lumière leur participation enthousiaste et célébrer le chemin parcouru. Au total, ce sont 126 ateliers de connaissance de soi et d’estime de soi, 174 ateliers de mise en projet, et 12 Journées Story-me qui ont été organisés cette année au bénéfice des 63 classes de 3e secondaire des filières techniques de qualification et professionnelles. Les 2e années du secondaire ne sont pas en reste avec pas moins de 27 rencontres inspirantes avec des professionnels dans 27 classes et 81 ateliers, qui ont été mis en place dans 12 écoles.

Pour rappel, cette nouvelle mouture du projet Story-me, qui est mis en œuvre depuis septembre 2021, a pour objectif d’accompagner les jeunes à devenir acteurs de leur vie en développant la confiance en soi, la capacité à se mettre en projet et à s’orienter, afin de les aider à définir leur projet professionnel.

Tous les ateliers du programme ont été co-construits, animés et orchestrés par les 8 associations de l’équipe Story-me que sont Les Ambassadeurs d’Expression citoyenne, Odyssée, Step2You, les Jeunes entreprises, Missaly, 100 000 Entrepreneurs, Déclic et World Skills Belgium dont l’expertise a été mobilisée tout au long de l’année. Parce que le projet vise à des changements structurels en termes d’orientation positive (le projet est aussi un « laboratoire » pour mettre en évidence de bonnes pratiques d’éducation orientante du nouveau tronc commun polytechnique et pluridisciplinaire), les professeurs et équipes éducatives ont été formés en début d’année scolaire aux différentes postures que requiert celle-ci et ont ainsi pu co-animer les ateliers prévus dans leurs classes. Les enseignements sont largement partagés avec les acteurs du système éducatif.

Les retours de cette première année de mise en œuvre du projet sont très positifs et annoncent une deuxième année encore plus prometteuse : « Au nom de l’équipe éducative et des élèves je souhaite vous remercier, ainsi que vos animateurs pour la qualité des animations. Les séances ont été appréciées par tous, petits et grands permettant de nous découvrir mutuellement sous un autre angle »

Bégonia Paz, coordinatrice de l’Athénée Royale Bruxelles 2

L’intelligence collective au cœur du projet

À l’heure de faire le bilan de cette première année, le principe d’intelligence collective reste à l’œuvre, et ce, depuis la coconstruction du programme. Renforcée des retours non seulement des équipes éducatives lors des séances d’intervision organisées courant du mois de mai, mais également de celui des associations partenaires, l’amélioration continue du programme de formation et d’animation promet une deuxième année plus proche encore des besoins du terrain et des bénéficiaires.

Dans cette optique, des bonifications sont aussi prévues concernant le développement du site internet, le renforcement de la stratégie de communication, l’augmentation de l’offres de formation des équipes éducatives et le réaménagement des modalités des ateliers en classe, le lien aux métiers, et en particulier aux STEM, entre autres via des rencontres avec des professionnels d’entreprises.

De plus, afin d’objectiver ses résultats auprès de ses parties prenantes et de répondre à ses ambitions structurelles, le projet Story-me se lance dans un processus de mesure d’impact et d’évaluation jusqu’en 2024. Avant la mise en place des dispositifs évaluatifs, la théorie du changement et les indicateurs de performance ont été validés par le comité stratégique et le comité de gestion du projet.

Gageons que les bonnes pratiques co-construites feront des émules dans le cadre du nouveau tronc commun et de la transition aux différents niveaux d’enseignement, à Bruxelles et en Wallonie.

Story-me en image : le film 2021-22

Pour visionner le film Story-me 2021-22, cliquez ici.