« European Pact for Youth » : l’engagement des entreprises aux côtés de l’école, cela concerne aussi Bruxelles et la Wallonie !

L'UE et les chefs d'entreprise font de l'emploi des jeunes une priorité absolue. Lors du premier sommet Education Entreprises qui s’est tenu fin novembre 2017, les participants ont pu explorer les premières réalisations du « Pact for Youth » pour stimuler l'emploi des jeunes via l’éducation. Le plan d’actions de la Fondation pour l’Enseignement faisait partie des 24 plans nationaux présentés dans ce cadre, qui seront réalisés dans les années à venir.

Ce 23 novembre 2017 à Bruxelles, la commissaire en charge de l'emploi, des affaires sociales, des compétences et de la mobilité des travailleurs, Marianne Thyssen, et le Président de CSR Europe, le réseau européen de responsabilité sociale des entreprises à l’initiative du Pacte, Etienne Davignon, inauguraient le premier sommet européen éducation-entreprises : « Les partenaires du Pacte européen pour la jeunesse ont créé plus de 23 000 partenariats. Dans toute l'Europe, les partenaires du Pacte ont fourni une masse critique d'exemples concrets de la manière dont les entreprises collaborent avec les écoles et les collèges au profit des étudiants à différents stades de leur éducation (primaire, secondaire, professionnelle ou tertiaire) et les enseignants. »

Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, s’est joint à l'événement avec 650 participants et 50 PDG d'entreprises engagées dans la création d'une culture équitable de partenariats entre les entreprises, les prestataires d'éducation et de formation et les jeunes en Europe, ainsi qu’avec les représentants des organisations nationales partenaires, des acteurs de la société civile et des décideurs nationaux et européens.

Le 22 novembre, un appel commun signé par de nombreux CEOs, dont plusieurs représentant la Belgique (notamment Monsieur Yves Prete, CEO de Safran Aero Boosters & Président de l’Union Wallonne des Entreprises, et Monsieur Rodolphe Collinet, CEO de Carmeuse) a été remis aux plus hauts responsables européens. S'appuyant sur le Pacte européen pour la Jeunesse, les dirigeants d'entreprises et de la société civile ont élaboré les propositions politiques suivantes:

  • Faire de l'éducation et de la formation professionnelle / de l'apprentissage un choix égal pour les jeunes ;
  • Faire des partenariats entre entreprises et éducation la nouvelle norme en Europe ;
  • Intégrer l'éducation à l'entrepreneuriat dans l'apprentissage.

En réunissant les principales parties prenantes, le Pacte a servi d'incubateur pour de nouveaux projets européens collaboratifs. L’ambition est claire: mieux équiper les jeunes pour l'avenir du travail en faisant des partenariats entre les entreprises et l'éducation la nouvelle norme en Europe.

Le Pacte, initié en novembre 2015 par CSR Europe, est aussi un appel à toutes les entreprises, partenaires sociaux, fournisseurs d'éducation et de formation et autres parties prenantes pour développer et consolider des partenariats en faveur de l'employabilité et de l'inclusion des jeunes. L'objectif ambitieux du Pacte était de créer 10 000 partenariats de qualité dans le domaine de l'enseignement et de la formation, avec pour objectif commun d'établir au moins 100 000 nouveaux apprentissages, stages ou postes de qualité. Ces objectifs ont été surpassés avec des résultats impressionnants: au cours de ces deux années, 23 000 partenariats entreprises-éducation ont été formés et 160 000 nouvelles opportunités pour les jeunes ont été créées, touchant potentiellement 5,2 millions d'apprenants. Le Pacte se poursuivra au niveau national via la mise en œuvre de plus de 24 plans d'action nationaux, ce que fera notamment la Fondation pour l’Enseignement avec ses propres accents.

Les principales réalisations du Pact4Youth avaient aussi été passées en revue par 30 CEO’s en présence de SM le Roi Philippe, parrain de ce vaste mouvement européen, et des plus hauts responsables EU.

Pour découvrir le plan d’actions résumé de la Fondation pour l’Enseignement, cliquez ici.

Pour découvrir l’interview de G. Mestrallet (Président ENGIE et O. Remels (Secrétaire général de la FPE) parue ce 24.11 dans LE SOIR, cliquez ici.

Pour plus d’informations sur le Pact4youth : cliquez ici.

pact4youth
pact4youth